Réserver ou non son hébergement avant un voyage ?

student-865073_1920

Lorsque vous voyagez, êtes vous plus du genre à réserver tous vos hébergements avant votre départ ou vous êtes plutôt du style « go with the flow » et vous trouvez vos hébergements au fur et à mesure de votre périple ?

Pour ma part, j’ai longtemps voyagé en réservant tous mes hébergements avant de partir. Et puis, à l’été 2017, je suis partie avec mon copain pendant 2 semaines faire un road-trip sur la côte-est américaine (vous pouvez lire l’article à ce sujet ici !). Lors de ce voyage, j’avais réservé seulement la première semaine de notre itinéraire (soit jusqu’à ce que nous soyons rendus à Washington, la distance la plus loin où nous avions le temps de nous rendre). Nous pensions ainsi avoir la liberté de revenir vers le Québec en choisissant l’itinéraire qui nous plairait au jour le jour. Par contre, avant notre départ, j’avais quand même ciblé les villes et régions qui nous intéressaient le plus. À notre départ de Washington nous avons décidé de nous rendre à Atlantic City. La veille j’ai déniché un hôtel sur Booking.com et j’ai fait la réservation pour le lendemain. Et c’est ainsi que nous avons fonctionné pour tous nos autres hébergements jusqu’à notre arrivée à la maison.

À notre retour, nous nous sommes questionnés à savoir si nous avons aimé avoir la liberté de choisir nos hébergements selon l’itinéraire que nous voulions prendre au jour le jour. Notre réponse a été unanime : NON.

La raison est bien simple : Nous avons trouvé que nous perdions trop de temps sur la recherche d’hébergement le soir alors que nous aurions pu investir ce temps à profiter de notre voyage et passer plus de temps en ville à nous promener.

C’est donc une leçon que j’ai apprise il y a plus d’un an.

Mais pourtant, j’aime beaucoup voyager avec la possibilité d’avoir la liberté de changer mon itinéraire à la dernière minute. C’est l’avantage majeur de ne pas voyager en groupe organisé. Si j’aime un endroit et que je souhaite y rester plus longtemps, je le peux. Si, au contraire, un endroit me laisse plutôt indifférente, je peux choisir de changer de lieu.

Alors, que faire si je veux avoir cette liberté, mais que je ne veux pas avoir à passer une partie de mes soirées à rechercher mes prochains hébergements ? La solution est de toujours faire les réservations d’avance, mais de choisir l’option avec annulation gratuite. Cette option est légèrement plus dispendieuse, mais elle vaut vraiment la peine.

Voici 2 exemples concrets de comment cette option d’annulation gratuite a été un réel bonheur pour moi lors de mon dernier voyage et pourquoi je trouve important d’avoir la possibilité de modifier un itinéraire de voyage lorsqu’on part plusieurs semaines.

Fait vécu #1 :

Au début de la planification de mon plus récent voyage en Europe, j’avais prévu dormir 3 nuits à Amsterdam. Nous devions arriver le mercredi matin en train, et repartir le samedi matin. Le samedi, j’avais planifié que nous prendrions le train au départ d’Amsterdam vers 7h30 et donc nous serions arrivés à Paris vers 10h45, à la Gare du Nord. À notre arrivée à Paris, nous nous serions rendus à l’aéroport Charles-de-Gaulle (CDG) pour prendre possession de notre voiture et ainsi pouvoir prendre la route vers le Nord de la France. Le samedi soir, nous devions rouler jusqu’à la Manche (mer se situant entre la France et le Royaume-Uni) pour pouvoir dormir près de Le Havre. J’ai donc réservé tous nos hébergements (Amsterdam 3 nuits, incluant le vendredi soir et Le Havre pour 1 nuit le samedi soir). La voiture de location était également réservée pour prise de possession le samedi à 13h. C’était un horaire assez chargé pour le samedi : nous devions nous lever tôt pour prendre le train, faire plus de 3h de train, nous rendre à l’aéroport CDG pour la voiture et ensuite faire 3h de route pour nous rendre dans le nord et surtout, avoir le temps d’aller voir les falaises d’Étretat en fin de journée le samedi. Nous en avions discuté et savions à quoi nous attendre. Par contre, lorsque venu le temps d’acheter nos billets de train, les plans ont dû être modifiés. Pourquoi ? Parce que le billet de train du samedi matin pour notre retour à Paris était totalement hors de prix et absolument pas dans notre budget. J’avais prévu environ 50$ CAD par personne et par voyage de train (donc 200$ CAD aller-retour Paris-Amsterdam pour 2 personnes). Or, le billet de retour d’Amsterdam vers Paris était, à lui seul, affiché à plus de 200$ par personne! J’ai manqué faire un arrêt cardiaque. En plus, le seul voyage affiché pour cette journée était un départ vers 7h30 d’Amsterdam, mais une arrivée à Paris en fin de journée, soit vers 17h. Pour nous, il en était hors de question. De un, le prix exorbitant ne respectait pas notre budget. De deux, l’horaire ne nous convenait plus du tout. J’étais très déçue parce que ça faisait plusieurs mois que je surveillais les prix des billets de train ainsi que les horaires et à tous les samedis, il y avait plusieurs trains disponibles à des heures variées et à des prix d’environ 50$. Les billets de train, deviennent disponibles pour achat seulement 3 mois avant la date du voyage en train. Je n’ai jamais compris pourquoi ce samedi 8 septembre 2018 très précisément, les prix étaient gonflés au max et qu’il n’y avait qu’une seule possibilité d’horaire. J’ai même communiqué avec la compagnie  de train et on m’a répondu qu’il y aurait d’autres horaires et prix affichés environ 2 à 3 semaines avant le 8 septembre. Pour ma part, je ne voulais pas attendre à 2 ou 3 semaines avant mon départ pour finaliser l’achat des billets de train parce que j’avais trop d’organisation et de coordination de réservations pour me permettre de prendre le risque d’attendre aussi près de notre date de départ en voyage. Je voulais que tout soit réglé dès que possible. ALORS ! Nous devions trouver un plan B. Et ce plan B, au final, aura été bien meilleur que le plan A. Je vous explique :

Nous avons décidé d’écourter notre séjour à Amsterdam de quelques heures. En effet, au lieu d’y dormir 3 nuits (soit le mercredi, jeudi et vendredi), nous avons décidé de reprendre le train vers Paris le vendredi soir. Ainsi, nous passerions 3 jours comme prévu à Amsterdam (mercredi, jeudi et vendredi), mais nous reprendrions le train en soirée le vendredi. C’est ainsi que nous avons pu avoir des billets de train dans notre budget, avec un horaire qui nous convenait (départ à 19h30 de la Gare Centrale d’Amsterdam et arrivée à 22h45 à la Gare du Nord à Paris). En quittant Amsterdam en soirée, nous n’avons pas eu l’impression de perdre une journée à découvrir la ville. Nous en avons profité au maximum. La Gare Centrale étant située, comme son nom l’indique, en plein cœur d’Amsterdam, il a été facile de nous y rendre après une journée bien remplie. En arrivant à Paris à 22h45, c’était tard, mais nous avons pu dormir plus longtemps le samedi matin que si nous avions dû partir d’Amsterdam à 7h30 comme prévu initialement. Le fait d’être déjà à Paris pour prendre possession de la voiture facilitait grandement les choses et nous permettait d’être plus reposés. Nous nous sommes sentis beaucoup moins pressés par le temps le samedi et nous avons pu prendre la route avec la voiture en étant frais et dispos. Donc au final, le changement de plan n’a eu que du positif. 🙂 Ah ! Et pour ceux qui pourraient se poser la question à savoir ce que nous avons fait pour la 3e nuit qui était déjà réservée à Amsterdam, et bien j’ai tout simplement annulé la 3e nuit en spécifiant que nous n’allions dormir que 2 nuits. Puisque j’avais réservé avec annulation gratuite, le tout s’est fait très facilement et sans nous coûter 1 sous puisque j’ai été remboursée pour la 3e nuit que j’ai annulée. De plus, l’hébergement à Paris le vendredi soir nous a coûté moins cher que la nuit que j’avais initialement réservée à Amsterdam et que nous avons finalement annulée. Et ce qui nous a beaucoup aidés c’est que notre hôtel à Amsterdam avait un service de bagagerie. Le vendredi matin, nous avons donc pu libérer notre chambre et laisser nos valises à la bagagerie. Nous avons passé la journée au centre-ville et nous sommes revenus chercher nos valises en fin de journée avant d’aller prendre le train.

Fait vécu #2 :

Lors de notre récent voyage en France, nous devions séjourner à Paris à 3 reprises : À notre arrivée (4 nuits), ensuite 1 seule nuit à notre retour d’Amsterdam en fin de soirée et finalement une dernière nuit à la fin complètement de notre voyage, la veille de notre retour au Québec. Pour ces 3 séjours, j’avais choisi des hébergements au centre de Paris. Pour notre arrivée, c’était parfait puisque nous visitions la ville pendant 4 jours et nous étions ainsi déjà bien situés pour commencer nos journées. Pour notre escale à notre retour d’Amsterdam ça a aussi bien fait puisque nous arrivions à la Gare du Nord, située au centre de Paris.

Lors de notre premier séjour de 4 nuits, à notre atterrissage à l’aéroport Charles-de-Gaulle, nous avons dû prendre le RER (train) pour nous rendre de l’aéroport (situé en périphérie de Paris, soit à Roissy) jusqu’au centre de Paris. Arrivés à Paris, nous avons pris le métro (2 lignes différentes)  pour nous rendre à notre appartement. Ne voyageant pas léger, nous avions 4 valises au total à trainer. Pour ma part, j’avais une condition qui faisait qu’exceptionnellement je n’étais pas en mesure de pouvoir forcer, donc je ne pouvais pas soulever facilement les grosses valises. Or, dans les métros de Paris il y a des tonnes d’escaliers. Heureusement, ma valise à roulette a aussi l’option d’être transformable à sac à dos. C’est donc cette option que nous avons utilisée et mon copain a ainsi pu transporter ma grosse valise sur son dos, sa grosse valise qu’il pouvait soulever d’une main, et l’une des 2 petites valises qu’il avait dans l’autre main. Pour ma part, je n’avais ainsi qu’une seule petite valise à soulever et trainer dans les escaliers. Bien qu’on se soit débrouillés, ça a été l’horreur pour mon chum dans le métro. Il était plus que surchargé, c’était excessivement lourd et très encombrant.

Bref! Nous l’avons fait à Paris à notre arrivée, à Amsterdam et encore à Paris pour notre escale au retour d’Amsterdam. Et encore une fois lorsque nous avons quitté le centre-ville de Paris pour aller prendre possession de la voiture dont le centre de location était situé à l’aéroport CDG.

À quelques jours de la fin de notre voyage, mon chum me confie qu’il se voyait mal refaire encore tout le trajet de l’aéroport au centre-ville pour notre dernière nuit à Paris et encore une fois le lendemain matin pour aller prendre l’avion. Je comprenais tout à fait son point de vue et je souhaitais lui rendre les choses un peu moins difficiles pour le transport de nos valises. Nous avons donc décidé de chercher un hôtel plus près de l’aéroport. Jackpot ! J’en ai trouvé un dans nos prix et directement sur le site de l’aéroport. Ça ne pouvait pas être plus parfait. Après avoir réservé ce nouvel hôtel, j’ai ensuite pu annuler le premier hébergement que j’avais réservé pour cette dernière nuit à Paris (puisque j’avais réservé avec annulation gratuite!). Ce changement d’hôtel a fait notre plus grande joie en cette fin de voyage où nous étions fatigués et commencions à avoir hâte de retrouver notre chez-nous. Lors de la remise de la voiture à l’aéroport, nous avons simplement pris la navette (petit train) de l’aéroport qui nous a menés directement à l’hôtel. Nous avons déposé nos valises dans notre chambre et avons ensuite pris les transports en commun (RER et métro) pour nous rendre au centre-ville de Paris pour y passer la journée (et ce, sans avoir à trainer nos valises!). C’était encore plus merveilleux car sans le savoir, il y avait des travaux sur le RER et celui-ci était fermé pour la journée. Nous avons donc dû prendre le bus et ensuite le métro pour nous rendre en ville. Nous sommes revenus à notre hôtel (près de l’aéroport) en fin de journée. Le lendemain matin, nous avons pu dormir un peu plus tard puisque nous étions déjà sur place pour prendre l’avion. Quel bonheur, quel soulagement et quel poids en moins (c’est le cas de le dire!) de ne pas avoir à faire un aller-retour en ville dans les transports en commun avec tous nos bagages !


Ces 2 expériences récentes où j’ai pu annuler mes nuitées résument bien pourquoi je trouve important de réserver mes hébergements avec possibilité d’annulation. On ne sait jamais quand ça peut servir. Il y a souvent un léger supplément, mais ça en vaut la peine! Et sachez que le supplément n’a pas un coût astronomique.

Bien entendu, si je partais pendant plusieurs mois, voire une année complète en voyage, je gérerais mes hébergements d’une toute autre façon. Lorsqu’on a la possibilité de partir pour plusieurs mois, on a alors plus de temps pour choisir ses hébergements en cours de voyage. Mais lorsqu’on part pour moins d’un mois et qu’on a un itinéraire assez chargé, pourquoi s’encombrer d’une tâche qui peut être faite d’avance ?


 

Et vous ? Êtes-vous plus du type à tout réserver d’avance? Utilisez-vous l’option d’annulation gratuite pour vous permettre plus de flexibilité et de liberté pendant votre voyage ? Laissez-moi vos commentaires, j’aime vous lire! 🙂


7 réflexions sur “Réserver ou non son hébergement avant un voyage ?

  1. Je suis plutôt comme toi : réserver un hébergement avec annulation gratuite au cas où il y aurait des imprévus!
    Par contre, pendant mon roadtrip de 9 mois, je ne réservais pas toujours à l’avance, mais j’allais systématiquement voir les avis

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire !
      Wow, un road-trip de 9 mois… j’en rêve ! Avoir la possibilité de faire un voyage sur une aussi longue période, je ferais certainement comme toi, de ne pas tout réserver d’avance. 🙂
      En effet, les avis d’autres voyageurs sont tellement utiles à consulter avant de réserver. Je ne m’en passerais pas! 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Autres astuces sont:
    De prendre des billets d’avions AR en milieu de semaine
    Et pour l’hébergement de dormir dans une auberge de jeunesse, elles sont en général très bien situé, pas cher et cela vous permet de faire beaucoup de rencontre. Autre conseil pour les auberges regarder s’il y a une cuisine, comme ça vous ferez des économies aux niveaux de la nourriture. 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre à La Fille qui Voyage Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s