À propos / About

**Scroll down for an english version.**

366Bonjour!

Je m’appelle Claudie et je suis La Fille qui Voyage.

Depuis que je suis toute petite j’aime les voyages. Mes parents nous amenaient faire du camping à (presque) toutes les fins de semaine pendant l’été. On a visité le Québec, l’Ontario, les Maritimes, le Maine. Ensuite, ça a été le road-trip jusqu’en Floride. J’avais 12 ans, mon frère en avait 10.

Québec-Orlando c’est 24h de route (sans compter les nombreux arrêts). 24 heures c’était long, mais pas long en réalité. Mes parents avaient trouvé le moyen de nous occuper pendant tout ce temps et de nous faire vivre l’expérience avec tellement de plaisir. Pendant que ma mère aidait mon frère avec ses devoirs (et oui, on est partis 18 jours pendant l’école!), j’étais la copilote de mon père et j’apprenais à lire une carte routière (les positions des villes, les distances parcourues et celles restant à parcourir), j’apprenais à m’orienter avec les panneaux routiers versus la carte. J’aimais ça! Dans ce temps là, les GPS et téléphones intelligents n’existaient pas.

Les voyages, j’ai ça dans le sang. La preuve : paraitrait que j’ai été conçue en voyage…

Les voyages j’en mange, j’en rêve, j’en vis.

Je n’ai pas (encore) fait le tour du monde. Mais, je suis moi : Une fille de 29 ans qui rêve constamment de sa prochaine destination voyage.

Je me considère comme quelqu’un d’ordinaire, mais je tente du mieux possible de me construire une vie extraordinaire. On s’entend, ma définition d’extraordinaire pourrait très bien paraitre très ordinaire aux yeux de n’importe qui d’autre. J’essaie surtout de n’avoir aucun regret. Les « j’aurais donc dû » ou les « si seulement j’avais… », je veux les rayer de mon vocabulaire. Il y a tellement à voir, à découvrir, à apprendre. Avec des regrets, j’aurais l’impression de passer à côté de ma vie. Et on en a qu’une à vivre alors pourquoi prendre le risque d’avoir des regrets ?

C’est probablement pour ça que j’adore essayer de nouveaux trucs, et ce, même si mes essais sont parfois de courte durée (ce qui a d’ailleurs tendance à exaspérer mon chum!). Une fois, j’ai eu envie d’essayer le tricot. Je me suis achetée une pelote de laine et des baguettes (c’est bien ça le terme? Des baguettes?). Vous voyez à quel point je m’y suis attardée… pas même assez longtemps pour apprendre le bon vocabulaire. Ça a duré le temps de me rendre compte que je n’avais pas vraiment la patience d’apprendre à bien tricoter.

Bref, je suis présentement assise devant mon ordinateur (qui d’ailleurs doit trouver que je l’avais pas mal délaissé depuis la fin de mes études), à me dire que même si j’ai le sentiment de ne pas trop savoir par où commencer, je me lance. Et je réalise que peu m’importe si ce que j’ai à raconter intéresse 1 ou 100 personnes. Si je n’ai qu’un seul lecteur (coucou maman ! 🙂 ), ce sera déjà ça. Et sinon, bien j’aurai écrit pour moi-même et je saurai si « ce nouveau truc » je l’aime ou non.

Même si je n’ai aucune idée de ce qui m’attend avec cette idée de blog, je suis au moins sûre d’une chose : J’aime tellement les voyages que l’envie d’écrire à ce sujet est bel et bien là. J’ai envie de partager mes expériences, mes découvertes et les trucs et astuces que j’ai appris au fil du temps. J’ai une tonne d’idées d’articles et je n’ai pas encore commencé. Ça doit être bon signe!

Surveillez mon premier article qui expliquera d’où m’est venu le titre de mon blog : La Fille qui Voyage.

 

ENGLISH VERSION : 

366Hello!

My name is Claudie and I am La Fille qui Voyage (translated: “the girl who travels”).

Travels are part of my life, since I was a kid. With my parents, I was used to go camping at (almost) every weekend during summer. We visited Quebec, Ontario, the Maritimes and Maine. And then came the roadtrip to Florida. I was 12 and my brother was 10 turning his tenth birthday.

Québec-Orlando is 24 hours by road (not counting the numerous stops). 24 hours may look to be long, but in reality not that much. My parents had found a way to get us busy all the time and to make us live this experience with so much fun. When my mom was helping my brother with his lessons and homework (yes, we left during school time), I was my dad’s co-driver. He taught me how to read a map (the location of each cities, the miles traveled and those still to be travelled). I loved that a lot! At that time, GPS and Smartphones did not exist.

Travels are in my blood. The proof: it seems that I was conceived on a trip…

I have not (yet) traveled the whole world, but I am me: A 29 year old girl who is constantly dreaming of her next trip destination.

I consider myself an ordinary person, but I try as best I can to build me an extraordinary life. We agree, my definition of extraordinary could appear very ordinary to the eyes of anyone else. I solely try to have no regrets. The « I should have had » or the « if only I had … », I want to remove them from my vocabulary. There is so much to see, to discover, to learn. With regrets, I would feel like if my life would slip through my fingers. And we only have one life to live, then why taking the risk of having regrets?

This is probably why I love trying new things, even if my tries are sometimes of short length (which sometimes exasperates my boyfriend!). Once, I wanted to try knitting. I bought a ball of wool and sticks (Is it the correct term ? Sticks?). You see how much I lingered … not even long enough to learn the right vocabulary. It lasted the time that I needed to realize that I did not really have the patience to learn how to knit.

In short, I am currently sitting in front of my computer (which must feels like I have abandoned it since the end of my studies), telling me that even if I feel that I do not really know where start, I dive. And I realize that I do not care if what I have to tell interests 1 or 100 people. If I only have one reader (hi mom! 🙂 ), that will be at least it. And if not, well I’ll have written for myself and I’ll know if « this new thing » I like it or not.

Even if I have no idea what is waiting for me with this blog idea, I’m at least sure of one thing: I love travel so much that the desire to write about it is indeed there. I want to share my experiences, my discoveries and the tips and tricks I’ve learned over time. I have a ton of article ideas and I have not started yet. That must be a good sign!

Keep an eye for my first article that will explain where I got the idea for the title of my blog: La Fille qui Voyage (The Girl who Travels).

5 réflexions sur “À propos / About

  1. Bonjour Claudie et enchantée !
    J’ai reçu ton gentil message qui m’a fait très plaisir ! Je suis ravie que mon blog te plaise et je sens que je vais apprécier le tien également 🙂
    Ca fait toujours plaisir de rencontrer des blogueurs et blogueuses aux mêmes intérêts. J’ai encore beaucoup à écrire sur le thème du zéro déchet, le temps me manque en ce moment mais petit à petit la rubrique se remplira et j’espère que ça pourra t’inspirer un peu !
    A bientôt, bon week-end à toi !
    Anousha

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s