Une journée avec Gaudí (partie 1 – La Casa Milà)

023

Le nom d’Antoni Gaudí, ça vous dit quelque chose ? Si vous pensez l’avoir déjà entendu ou lu, ce n’est pas étonnant. C’est un architecte catalan né en 1852 et, bien qu’il soit décédé en 1926, il reste encore aujourd’hui l’un des plus connus au monde.

Ayant vécu dans la deuxième moitié du 19e siècle et le début du 20e siècle, Gaudí a marqué son époque par son modernisme et est encore le principal représentant catalan de ce style d’architecture.

L’œuvre d’Antoni Gaudí est reconnaissable entre mille. La majorité de ses créations comporte des courbes, des arches, des ondulations. Tout ça parce qu’il n’aimait pas les angles droits.  L’architecture de Gaudí est aussi reconnaissable par ses nombreuses mosaïques de céramique.

Les créations du catalan sont aujourd’hui décrites comme étant de l’architecture organique, c’est-à-dire qu’elle est inspirée de la nature, des animaux et de la physionomie de l’être humain. En effet, sur de nombreuses de ses œuvres nous pouvons reconnaitre des références aux feuilles des végétaux alors que d’autres structures ont été inspirées par la colonne vertébrale de certains animaux.

Gaudí ne s’en est pas tenu qu’aux structures des édifices. Il a également conçu plusieurs éléments décoratifs pour embellir ses créations. Il maitrisait à merveille tout ce qui avait trait à la céramique, la verrerie, la ferronnerie et la maçonnerie. Il a ainsi fabriqué plusieurs portiques et clôtures en fer forgé, des poignées de porte, des bancs en céramique, des lampadaires, etc.

Il est important de savoir que sept (7) des œuvres d’Antoni Gaudí ont été classées au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Il s’agit de la Casa Milà, la Casa Vicens, le Parc Güell, le Palais Güell, la Casa Battló, la crypte de la Colonia Güell et, bien entendu, la Sagrada Família (avec sa façade de la Nativité et sa crypte).

Maintenant que je vous ai fait le portrait rapide d’Antoni Gaudí, ça vous dirait de faire une visite guidée des principales œuvres de ce grand architecte ? Laissez-vous transporter de l’autre côté de l’Atlantique, sur le territoire espagnol dans la région de la Catalogne. Laissez-moi vous offrir cette visite privée des principales œuvres d’Antoni Gaudí. Je vous invite à me suivre, vous ne le regretterez pas !

Tout d’abord, dirigeons-nous dans le quartier de l’Eixample, sur le Passeig de Gràcia. À l’intersection de la rue de Provence (Carrer de Provença), sur notre droite se trouve la Casa Milà. Cet édifice a été ironiquement surnommé par les Barcelonais « La Pedrera » (« la carrière de pierre ») dû à son aspect rocheux. Encore aujourd’hui, le surnom La Pedrera fait partie du vocabulaire populaire (bien plus encore que la Casa Milà). Moi-même, la première fois que j’ai entendu parler de la Casa Milà, je me demandais de quoi il s’agissait. Pourtant, quand on m’a dit « Tu sais, La Pedrera de Gaudí…. », ma réponse a été immédiate : « Ah oui ! La Pedrera! »

En français, Casa se traduit « maison ». Il s’agit donc de la maison des Milà. Une riche famille (les Milà) voulait faire construire un immeuble. Ils firent donc appel à Antoni Gaudí qui, à l’époque, était le plus cher et le plus connu des architectes de Barcelone. La construction s’étira sur 6 ans, soit de 1906 à 1912. Au cours de ces 6 années, il y eut des désaccords entre les Milà et Gaudí. Lorsqu’on côtoie les créations de ce génie, on imagine facilement que ce n’est pas tout le monde qui doit être en totale harmonie avec l’imagination et les inspirations de l’artiste. Par exemple, Gaudí voulait installer une représentation de la Vierge Marie d’une hauteur de 4,5 mètres. Monsieur Milà s’y opposa fortement et au final, seule la lettre M (pour Marie) se retrouva sur le haut de la façade au-dessus d’une fleur sculptée dans la pierre. Ceci étant dit, malgré certains désaccords entre le propriétaire et l’architecte, l’œuvre finale est plus que réussie. La preuve : La Pedrera attire encore aujourd’hui près d’un million de visiteurs chaque année.

La Pedrera

Dès qu’on l’aperçoit, on remarque immédiatement la présence de Gaudí. La structure est toute en courbe. Regardez-y de plus près. Remarquez la forme des balustrades sur les balcons. Vous ne trouvez pas que ça ressemble à un enchevêtrement de branches et de feuilles ? Voilà un exemple criant de la façon dont la nature a inspiré l’architecte.

img_0683.jpg

Avant de se diriger vers l’intérieur, regardez autour de vous. L’esprit de Gaudí est présent partout. Voilà un banc en mosaïque de céramique et apercevez le lampadaire en fer forgé juste à côté.

 

Maintenant suivez-moi, on entre dans la Casa Milà ! N’oubliez surtout pas de prendre un audio-guide (inclus dans le prix d’entrée) à votre arrivée. Cet outil vous permettra d’apprécier encore plus votre visite puisque plusieurs informations intéressantes vous seront données au fur et à mesure de votre découverte de La Pedrera.

À notre arrivée, on se trouve dans un grand hall. Levez les yeux. Au-dessus de nos têtes il y a… le ciel ! Et bien oui, au cœur de l’édifice il n’y a pas de toit. La bâtisse a été construite comme un beigne (avec un trou au centre). Cette idée est géniale puisque ce puits de lumière donne un superbe coup d’œil sur la façade intérieure des appartements. Je dis les appartements parce que oui, il y a réellement des gens habitant certains étages de l’édifice.

 

IMG_5847
Puits de lumière au centre de la Casa Milà

Suivez-moi, on débute officiellement notre visite sur… le toit ! Ne me dites pas que c’est bizarre d’aller visiter un toit. Parce qu’avec Gaudí, il n’y a rien de bizarre, juste du beau! En arrivant sur la terrasse du toit la vue est wow, impressionnante.

IMG_5877

Vous vous demandez certainement ce que sont que toutes ces structures massives et de formes ondulantes. Ce sont des tours de ventilation et des cheminées ! Antoni Gaudí, a toujours cru bon d’intégrer de façon harmonieuse les items essentiels et très basiques des structures sur lesquelles il travaillait. Tant qu’à devoir intégrer des cheminées, pourquoi ne pas rendre le tout harmonieux ? L’ensemble est très réussi. On se croirait dans un jardin de structures aux formes inusitées. À droite on jurerait voir une armée aux visages masqués (les cheminées).

IMG_0705

Tout près, une autre structure ondulante couverte de morceaux de céramique. Il s’agit d’une des tours de ventilation.

IMG_0697

Observez comme il y a plusieurs escaliers sur le toit. La terrasse est construite sur différents niveaux.

Faites-en le tour et prenez le temps d’admirer le génie de Gaudí. Au fond de la terrasse, il y a une ouverture. C’est une arche. Approchez-vous en. Regardez à travers l’arche et dirigez votre regard à l’horizon.  Voici au loin la Sagrada Família, dans toute sa splendeur. L’emplacement de cette arche sur le toit de la Casa Milà cadre parfaitement pour donner un magnifique coup d’œil sur l’œuvre finale et grandiose de Gaudí. N’est-ce pas merveilleux ?

img_5887-e1511041565445.jpg

Lorsque vous aurez fait le tour de la terrasse et de tout ce qu’il y a à voir avisez-moi, je vous attends.


 

Maintenant êtes-vous prêts à poursuivre votre visite ? En redescendant vers les étages inférieurs, faites attention à ne pas faire trop de bruit… Question de respect pour les résidents!

Prochain arrêt : les combles. Il s’agit d’un musée dédié à Gaudí situé un étage plus bas que la terrasse. En y entrant, on comprend pourquoi la terrasse sur le toit avait plusieurs niveaux. Les combles sont formés de 270 grands arcs de pierre de différente hauteur et c’est ce qui donne la forme sinueuse du toit.

IMG_5926
Les arcs de pierre dans les combles.

En regardant autour de vous, vous trouverez différentes maquettes qui expliquent en détail la construction de la Casa Milà. On y apprend plusieurs informations intéressantes sur la façon dont travaillait Gaudí ainsi que ses inspirations. Il y a même une exposition avec plusieurs items provenant de la nature et des animaux pour expliquer de façon plus concrète comment l’architecte s’en inspirait pour ses créations.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On y trouve aussi plusieurs autres conceptions d’Antoni Gaudí, dont des chaises en bois. Leur forme est particulière, mais elles ont été pensées et dessinées d’une façon à épouser les courbes naturelles du corps et ainsi permettre d’être assis de la façon la plus ergonomique possible.

Lorsqu’on a fait le tour des combles, poursuivons la visite. Nous descendons de quelques étages et cette fois-ci, on se situe dans l’appartement de la famille Milà. Il s’agit d’une reproduction d’un appartement d’époque. On y trouve une reconstitution très complète des pièces d’un logement (salle de bain, chambre à coucher, cuisine, etc.) et on peut aussi y observer tout le mobilier d’antan.

La visite de l’appartement est ce qui conclu ce premier arrêt pour notre journée avec Antoni Gaudí. Nous sommes maintenant de retour dans la rue au pied de la Casa Milà. J’espère que vous avez apprécié cette première visite en compagnie l’architecte catalan !

IMG_5956
Vue sur la rue à partir de l’appartement des Milà

La suite de la journée avec l’architecte Antoni Gaudí se poursuivra dans de futurs articles.


Avant de vous quitter aujourd’hui, je vous partage quelques informations pratiques et importantes à savoir pour planifier sa visite à La Pedrera (Casa Milà).

INFOS PRATIQUES

Site officiel de la Casa Milà :

www.lapedrera.com

Heures d’ouverture (en date de Novembre 2017) :

Novembre à Février : Tous les jours de 9h à 18h30

Mars à Novembre : Tous les jours de 9h à 18h30  et de 19h à 21h.

Fermé le 25 décembre.

Pour plus de détails sur les heures des dernières admissions et pour vous assurer d’avoir les informations à jour, consultez le site internet officiel (mentionnez ci-dessus).

 Coût d’entrée (inclus l’audio-guide) :

De jour : Adulte 22 €

De soir : Adulte 29 €

Combo jour et soir : Adulte 41 €

Gaudí’s Pedrera – The Origins : Adulte 34 €

Pour plus de détails sur les coûts pour les enfants, étudiants et ainés, visitez le site officiel.

Temps nécessaire pour faire la visite :

Environ 1h à 1h30.

Conditions météo idéales :

De préférence ensoleillé (pour profiter pleinement de la visite sur le toit).

Où se trouve la Casa Milà :

Passeig de Gràcia, 92. 08008, Barcelona

Comment s’y rendre :

En métro : lignes 3 et 5, station Diagonal.

En bus : 7, 16, 17, 22, 24 et V17.

 

*Psst ! Vous aimez ? Cliquez sur l’image suivante et pinnez-la sur Pinterest!*

design


4 réflexions sur “Une journée avec Gaudí (partie 1 – La Casa Milà)

  1. Super intéressant. Nous avons visité certaines oeuvres de Gaudi et il y a plusieurs infos sur cet artiste que je ne savait pas. Gaudi, fou ou génie?? C’est ce que ses professeurs se demandaient!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s