Chicago… la belle Chicago!

IMG_3884
Vue sur la ville de Chicago et le lac Michigan à partir du Field Museum

Avez-vous déjà vécu un coup de foudre pour une ville ? Ça peut sembler bizarre dit comme ça, mais je vous assure que c’est possible, je l’ai vécu. Et c’était avec Chicago.

Cette ville a été encore plus qu’un coup de cœur, d’où le fait que je parle de coup de foudre. Chicago est ma number one, mon étoile, ma préférée, parmi les grandes villes américaines que j’ai visitées (plus d’une dizaine). Et jusqu’à maintenant, elle n’a pas été remplacée. Celle qui se prétendra apte à déloger Chicago de sa première place sur mon mur des étoiles américaines devra remplir bien des critères.

Bon, ça y est je m’emporte… comme toujours cas quand je parle de Chicago.

Si vous le voulez bien, commençons par le commencement.

Mes parents sont les premiers à m’avoir décrit Chicago comme étant une superbe ville. Par la suite, je m’en suis encore fait parler avec beaucoup d’admiration. Vous avez donc compris que le jour où j’ai décidé d’aller enfin visiter cette fameuse métropole, je partais avec de très, très grosses attentes.

En voyage, il y a toujours un risque quand on part avec de grosses attentes et c’est de se retrouver déçu parce que la réalité n’est pas toujours à la hauteur de notre imaginaire (ça avait d’ailleurs été le cas avec La Joconde de Leonardo Da Vinci qui est beaucoup plus petite que ce à quoi je m’attendais). Dans le cas de Chicago, vous aurez deviné que ça a été tout le contraire. J’avais de grosses attentes, et mon séjour dans cette superbe ville a été bien au-delà de tout ce à quoi je m’attendais.

C’est à Chicago que je me suis découvert une fascination pour l’architecture.

C’est à Chicago que j’ai saisi à quel point on apprécie plus une ville en la découvrant à pied, car c’est la seule façon dont on peut se laisser imprégner par toute sa beauté.

C’est à Chicago que j’ai compris à quel point on ne vit pas la même expérience lorsqu’on réside au cœur même de la ville plutôt qu’un peu à l’écart.

C’est à Chicago que j’ai réalisé à quel point une ville peut être majestueuse. Vraiment.

Pour les gens qui aiment visiter les grandes villes, mais qui n’aiment pas se sentir étouffé, Chicago DOIT être sur votre checklist de prochaines destinations. Située au bord du Lac Michigan (dans l’état de l’Illinois), la ville possède plus de 40km de rive et on y recense environ une trentaine de plages.

IMG_4182
Aperçu de l’une des nombreuses plage de Chicago

La ville s’est construite de part et d’autre de la rivière (Chicago river). Des dizaines de ponts (dont certains sont à bascule) surplombent la rivière ce qui fait en sorte que les imposants gratte-ciels ne sont pas trop rapprochés les uns des autres. À Chicago, bien que les édifices soient relativement récents (la cité a été entièrement reconstruite à compter de 1872 suite à l’incendie qui a complètement ravagé la ville en 1871), on n’a pas l’impression d’étouffer et de se sentir claustrophobe. On a une vue bien en profondeur.

Le bord de l’eau (Lac Michigan), nous permet d’avoir une vue d’ensemble sur la ville. Combien de fois on entend dire que la plus belle vue sur Québec est à partir de Lévis ? Ou que la plus belle vue sur New-York est à partir de Jersey City ? Ces villes ne permettent pas d’avoir du recul pour en apprécier toute leur beauté sans avoir à s’en éloigner le moindrement. À Chicago, on est capable d’en apprécier la vue au cœur même de la ville.

IMG_3647
Édifices de part et d’autre de la Chicago River et l’un des nombreux ponts surplombant la rivière.

Imaginez, une métropole avec près de 3 millions d’habitants (la 3e plus peuplée des États-Unis, derrière New-York et Los Angeles), mais dans laquelle vous n’avez pas l’impression d’être envahi par une mer de piétons ou de véhicules (comme à New-York par exemple). Le trafic routier à Chicago, a été bien pensé. La majorité (incluant les nombreux camions desservant les édifices) passe sous la ville (par Lower Wacker Drive). C’est seulement le trafic local qui est visible (sur Upper Wacker Drive). De cette façon, à la surface il ne semble pas y avoir de congestion monstre.

IMG_3651
Lower Wacker Drive (que l’on peut également apercevoir à gauche sur la photo précédente)
IMG_3574
Un des moyens de transport en ville : Les taxi-bateaux (water taxi) !

À Chicago, il y en a pour tous les goûts. Il y a plusieurs musées, de grands espaces verts et de très beaux édifices. Plusieurs équipes sportives y résident (les Blackhawks, les Bears, les Bulls, les Cubs et les White Sox). Les moyens de transport sont facilement accessibles (métro, autobus, bateau), mais la meilleure façon de visiter Chicago reste à pied ou même à vélo.

IMG_3875
Pendant mon séjour, c’était la finale de la coupe Stanley (laquelle a été gagnée par les Blackhawks). La ville affichait ses couleurs avec fierté pour supporter l’équipe.
IMG_4399
Go Hawks !

Et en plus, c’est tellement facile de s’y rendre en avion. Il est possible d’avoir de très bons prix à partir de Montréal et même de Québec! Beaucoup de vols en partance de Québec ou de Montréal font une courte escale à Toronto. Si votre escale est à l’aéroport Billy Bishop, vous aurez un petit bonus : la vue sur le centre ville de Toronto à partir de cet aéroport est superbe.

La ville est également bien adaptée à tous types de voyageurs : que ce soit en solo, en couple, en famille, entre amis ou un voyage mère-fille (comme dans mon cas), tous y trouvent leur compte.

Bref, à mes yeux Chicago est tout simplement parfaite.

Et vous chers lecteurs, avez-vous déjà vécu le coup de foudre pour une ville ? Si oui, quelle était-elle et pourquoi ?

 


Je vous invite à lire l’article suivant, sur les informations pratiques à savoir pour planifier un séjour à Chicago : Escapade à Chicago (partie 1) – Infos pratiques

Restez attentif, car je publierai un autre article sur les incontournables à voir et à faire à Chicago si vous y faites une escapade de quelques jours.


5 réflexions sur “Chicago… la belle Chicago!

  1. J’ai également beaucoup aimé Chicago ! Cependant lorsque j’y suis allée j’ai eu un jour avec un temps magnifique et deux autres jours avec pluie et froid. Fais que j’ai pas pu faire tout ce que je voulais car j’étais principalement à pied, j’étais mouillée et j’avais froid donc pas très agréable x) mais j’ai adoré ce que j’ai pu faire et il est clair que j’y retournerai!!

    Aimé par 1 personne

    1. Ah! C’est dommage pour la température!
      Pour ma part, j’avais également eu de la pluie, mais une seule journée sur 4 et puisque j’y suis allée à la fin du mois de juin, la température était chaude, donc à part d’être trempée (ce qui est désagréable), je n’ai heureusement pas eu trop froid.
      Oui, il faut absolument que tu y retournes ça vaut la peine ! Heureuse de savoir que tu as quand même pu apprécier la ville malgré la température maussade. 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s